Une bonne répétition générale.

samedi 13 septembre 2008
par  Mathieu
popularité : 54%

Les felletinois n’ont pas raté leur premier rendez-vous en équipe.
Bien que s’agissant d’une joute amicale, les noirs et bleus avaient à coeur de rendre une bonne copie à cette occasion.
Ce fut chose faite avec une victoire pour l’équipe première sur le score de 18-02 pendant que l’équipe 2 s’imposait quand à elle sur un score identique.

A une semaine de la reprise, les felletinois ont préparé au mieux leur déplacement à l’EPPS.
10 joueurs creusois s’étaient déplacés à cette occasion, permettant la confrontation de deux équipes de chaque côté.
Au CCSF, on alignait ainsi à un élément près les deux équipes types qui démarreront en championnat. La première était composée de Rémy Laberthe, qui se comporte déjà en leader, aux côtés duquel on retrouvait Vincent Gouriet, Nicolas Rapatel, Christophe Bayet-Tordo, Jean-Claude et Mathieu Charvillat.
La seconde, qui tâchera de monter en Régionale 3, s’articulait autour de Gilles Wlazlick, le capitaine, Philippe Lefaure, Patrick Laberthe et Garry Bole.
De nombreuses recrues de l’intersaison faisaient ainsi leurs premiers pas sous le maillot noir et bleu.
Dans une ambiance bon enfant, contrastant singulièrement avec le tumulte habituel qui accompagne les rencontres de championnat aux Ancizes, le match tourna rapidement en faveur des visiteurs, qui affrontaient une équipe auvergnate, qui bien qu’évoluant au même niveau était décimée par trois absences majeures ; celles d’Olivier Cordoba et de Vincent Cassière notamment, leaders de cette équipe.
Pour autant, les puydomois opposèrent leur courage, et leur vertus légendaires pour faire une impression bien meilleure que ne l’indique le score final de la rencontre, ceux-ci ne décrochant que deux victoires, celle de Patrick Sauvolle devant Christophe Bayet-Tordo, et de Patrice Charvillat (aucun lien de parenté) sur Mathieu Charvillat, pour un score final de 18-02 en faveur des felletinois.
Ce match était également l’occasion de tester différentes associations en doubles ; celles-ci, en dépit de l’opposition, laissèrent entrevoir de belles possibilités pour le futur.
L’équipe 2 s’imposa sur un score équivalent face à la jeune génération de métallos, prometteuse elle aussi, l’occasion pour chacun de prendre ses marques dans un contexte autre que celui, restreint de l’entrainement.
Malgré les deux défaites enregistrées, et comme on sait parfaitement recevoir en Auvergne, les hommes de l’emblématique président, Jean-Luc Pontlévy, dit Ponpon, convièrent leurs hôtes à un bon repas, autre motivation inavouable qui accompagna les pérégrinations des noirs et bleus.
On se retrouva donc chaleureusement autour d’une table riche en victuailles savoureuses, se promettant d’ores et déjà un match retour pour sceller davantage l’amitié qui se construit entre les deux clubs.


Navigation

Articles de la rubrique