De bien belles choses à Ceyrat.

samedi 25 avril 2009
par  Mathieu
popularité : 31%

Le week end pascal fut l’opportunité pour le C.C.S.F. d’envoyer une délégation concourir au grand tournoi de Ceyrat, organisé par les banlieusards clermontois de l’E.C.T.T. Une bien belle journée pour nos joyeux drilles qui auront connu des fortunes diverses, ne seront pas passés inaperçus et en plus, ramèneront un titre.

Qui aurait cru, alors que la journée démarrait sous un horizon brumeux, qu’elle s’achèverait dans la liesse, sur un haka improvisé dans les travées d’une tribune médusée ?
Et oui, ce fut cela le tournoi de Ceyrat, une référence dans le circuit pongiste ; de grands moments de tennis de table et une ambiance conviviale, avec des joueurs tout sourire, facétieux. Une agréable journée en somme, à ranger dans le tiroir consacré aux bons souvenirs.
Avant même le début des hostilités, le C.C.S.F. s’était déjà fait remarquer en étant le club le plus représenté hors région Auvergne, avec pas moins de sept joueurs présents. D’autres Limousins, mais trop peu, avaient fait le déplacement dans le Puy de Dôme, notamment Stéphane Crozetière de Saint Yririex, et Philippe Nouhaud de la Saint Antoine de Limoges.
Les noirs et bleus, après un long périple, qui les aura conduits d’Ambazac à Bourganeuf en passant par Chénérailles, puis Issoire pour récupérer notre ami Benoît Brissaud, vont investir une bonne partie de la tribune, retrouvant çà et là de vieilles connaissances du circuit : Armando Moraïs de Saint Désiré, Cédric Petitalot de l’A.S.P.T.T. Montluçon, notamment, et quelques joueurs des Ancizes que le club avait eu l’occasion de rencontrer en Septembre dernier.
Parmi nous, Vincent Gouriet, Rémi Laberthe, Nicolas Rapatel, Garry Bole, Jack Wright, et le régional de l’étape Mathieu Charvillat, né à Clermont Ferrand.
C’est Jack Wright qui ouvrit les hostilités dans la magnifique salle ceyratoise, et de la meilleure des manières, puisque terminant premier de sa poule, alors qu’il n’en était pas le favori, dans le tableau réservé aux -de 700 pts.
Cependant, le temps qui s’écoula entre la première phase et le second tour fut fatal au jeune espoir irlandais, qui dut s’incliner de justesse face à Kevin Azim, lequel parviendra jusqu’en demi-finale.
Garry Bole suivit un parcours quasi similaire, puisque terminant premier de poule en étant parfaitement à l’aise, mais devant baisser pavillon devant Antoine Berthier, futur finaliste de l’épreuve dans ce tableau.
Mathieu Charvillat, pour poursuivre dans cette série, remporta aussi sa poule, mais difficilement face à des adversairees qui semblaient valoir bien davantage que leurs classements. C’est dire la différence entre Auvergne et Limousin à ce niveau. Pierre François de Villeurbanne et Vareilles de Ceyrat se souviendront de l’antitop, tout comme Pierre Marmy, des Martres de Veyre, qui sinclinera à la belle au second tour. Cependant, le parcours du président felletinois s’achèvera le tour suivant avec un succès incontestable de Laurent Beaufils de l’ASPTT Clermont Ferrand.
Journée mitigée par contre pour Vincent Gouriet, qui, dans sa poule fut opposé à Cédric Petitalot et à l’étrange Maurice Rotondo qui utilisait le règlement de façon exagérément légale, mettant une minute pour servir ce qui fit perdre les pédales à notre Vincent, qui bien que menant avec deux sets d’avance dut s’incliner à la belle dans des conditions particulières. Il sera vengé, l’avenir nous le dira...
Dans son autre tableau, Vincent sera aussi vaincu par une des révélations du tournoi, le jeune Marlon Vignando qui fera par ailleurs tomber Stéphane Crozetière de Saint Yrieix.
En NC 45, Vincent parviendra jusqu’en huitièmes, mais sera battu par Alexis Chambrias.
Nicolas Rapatel, lui, aura mené une compétition paradoxale, terminant dernier de sa poule en NC 35, mais régalant sa tribune en NC 25, lui arrachant applaudissements et râles d’admiration, car finissant premier de poule après avoir notamment battu Cédric Petitalot à l’issue d’un match superbe.
Malheureusement, Stéphane Crozetière stoppa Nico au tour suivant.
Gardons le meilleur pour la fin avec le parcours magnifique de Rémi Laberthe, qui certes en NC 25, après avoir terminé second de sa poule, s’inclina à la belle contre la tête de série n°1 de la compétition Alize Belrose, mais qui fit parler la poudre en NC 35.
Premier de poule comme la plupart de ses camarades, il vint ensuite à bout de Julien Leaute puis de Fernando Perreira, avant de se voir opposer Maurice Rotondo. Ce dernier tenta d’appliquer la recette qui lui avait permis de battre Vincent Gouriet, et cela faillit bien réussir, Rémi perdant pied à un moment de match, mais le soutien de la majorité du public spectateur de cette rencontre, et son talent naturel lui permirent de l’emporter à la belle, vengeant ainsi son camarade de club.
En demi-finale, Jean Michel Balance, beaucoup plus jovial et agréable que son prédécesseur ne pesa pas bien lourd devant le rouleau compresseur felletinois.
Un petit oubli dans le planning nous permis d’être spectateur de la finale superbe qui opposa Mounaïm Tirselt à Chen Zu dans le tableau toutes catégories, remportée par le premier nommé, permettant à Rémi de jouer sa finale seul avec des tribunes copieusement garnies.
Son adversaire, Kévin Distsch, qui au tour précédent avait battu Karim Pinchon, s’annonçait redoutable, mais le jeune noir et bleu, du haut de ses quinze ans fit étalage de toute sa palette et nous régala en s’imposant sans contestation au bout de la nuit en trois sets secs provoquant chez ses camarades felletinois et bourganiauds, une réaction irréelle, témoignant de l’atmosphère exceptionnelle qui règne dans ce club, car improvisant un Haka très bien conduit par Nicolas Rapatel.
Des barbares, les creusois ? Non, des guerriers bien sympathiques de l’avis général.
Rémi put recevoir son trophée, remis des mains du président Yves Pierre, clôturant ainsi un tournoi magnifique, une journée superbe durant laquelle le ping fut roi pour notre plus grand bonheur.
Un grand merci à toute l’équipe Ceyratoise pour sa disponibilité, son accueil sympathique et la qualité de son organisation !

Résultats complets sur : www.tennisdetableceyrat.fr


Brèves

8 avril 2010 - Tournoi de CEYRAT (63) du 5 avril 2010

Vincent Gouriet arrive à tirer son (...)

14 septembre 2008 - Tournoi de la ligue à Grellet : 13/09/08

Pour ceux qui voient une lutte (...)

8 septembre 2008 - Tournoi de Boisseuil

Tournoi de Boisseuil : Il y avait (...)

24 août 2008 - Tournoi de St Pardoux Corbier : 24-08-08

Après avoir malheureusement manqué (...)

22 août 2008 - Tournoi de Chamboulive : 21-08-08

C’est le jeune Paul Verdier qui a (...)