Le CCSF fait tomber l’EPPS !

dimanche 8 novembre 2009
par  Mathieu
popularité : 43%

Dans un derby inédit à ce niveau de la compétition, le CCSF avait le redoutable privilège de recevoir l’équipe fanion d’EPPS, ancien pensionnaire de Nationale 3, et référence creusoise en matière de tennis de table.
Au terme d’une rencontre accrochée, un vrai derby, les felletinois sont venus à bout de leurs prestigieux voisins sur le score de 12-08.

Les felletinois ont abordé cette rencontre dans la continuité des bonnes dispositions affichées face à St Yrieix.
Face à EPPS, le meilleur club creusois, qui l’an passé avait écumé avec courage les salles de Nationale 3, le CCSF a prouvé que sa bonne performance face à EATT n’était pas un feu de paille, qu’une équipe, animée d’une belle âme était née là bas, une équipe au sein de laquelle Jérémie Charvillat faisait sa première apparition officielle, lui apportant une vraie plus-value.
Du fait de l’organisation des journées de la laine, le CCSF ne pouvait disputer la rencontre dans son antre du Gymnase Municipal, la décentralisant au LMB de Felletin pour l’occasion, où travaillèrent dans le passé deux joueurs sostraniens présents hier, Marcel Chalumeau et Cyrille Guéret.
L’effectif de La Souterraine, était complété par Bertrand Delorme, une autre légende du ping creusois et Limousin, David Triolier, Jean-François Moreau, et Serge Castillo.
Côté noir et bleu, où la détermination animait l’effectif, on présenta en A Rémi Laberthe, Jérémie Charvillat pour son grand retour, Mathieu Charvillat, et en B, Nicolas Rapatel, Vincent Gouriet, et Benoît Brissaud.
Dans cette configuration, le CCSF avait l’espoir de faire trembler son redoutable adversaire.
Le début de rencontre fut terrible pour EPPS, emporté par la tornade bleue, rapidement menée 4-0 ! Rémi Laberthe, tout d’abord, qui, surfant sur la vague de ses belles performances actuelles, s’en alla disposer en 4 sets de Bertrand Delorme, pendant que Nicolas Rapatel, au sortir d’un match à suspense disputé contre Cyrille Guéret, revint de nulle part pour triompher en 5 sets, 14-12 à la belle.
Dans la foulée, Jérémie Charvillat, pour sa rentrée, après seulement un seul entraînement, au bout de presque deux saisons d’inactivité, s’en alla battre avec maîtrise Serge Castillo, nous rappelant qu’il disposait d’un coup droit phénoménal, suceptible de mettre à terre n’importe quel adversaire. Le score était complété par Vincent Gouriet, qui bien que blessé à une cuisse en début de semaine, s’en alla battre Jean-François Moreau.
Un début de rencontre idéal côté felletinois, où il ne fallait pas pour autant sombrer dans l’excès de confiance.
EPPS prouva d’ailleurs qu’elle ne manquait pas de ressources, puisque David Triolier, sans forcer son talent disposait d’un Mathieu Charvillat encore embêté par des soucis de raquette et de bois. Derrière, le vétéran Marcel Chalumeau, remporta un match en 4 sets devant Benoît Brissaud.
Et voilà les rouges de la Souterraine revenus dans le match.
Jérémie Charvillat se retrouva alors face à Bertrand Delorme, son rival d’antan pour le titre de champion de Creuse. Pour le coup, le manque d’entraînement et de rythme se fit sentir, puisqu’en dépit d’un match on ne peut plus correct, il s’inclina en 3 manches.
Nicolas Rapatel, face à Marcel Chalumeau, redonna deux unités d’avance à sa formation, puis bientôt trois avec la victoire de Rémi Laberthe sur David Triolier, un adversaire qu’il n’avait pourtant jamais battu auparavant.
Cyrille Guéret et Serge Castillo ramenèrent leur formation dans le match au cours de rencontres animées face à Vincent Gouriet et Mathieu Charvillat.
Puis vint le double A, avec côté CCSF une paire inédite et prometteuse, composée de Rémi Laberthe et Jérémie Charvillat, et côté EPPS, une paire expérimentée composée de David Triolier et Bertrand Delorme.
Pourtant inexpérimentée, mais tellement talentueuse, la jeune garde felletinoise fit mordre la poussière à son homologue sostranienne. Une vraie satisfaction côté noir et bleu, dont le double n’est pourtant pas une spécialité.
Benoît Brissaud baissa ensuite pavillon devant Jean-François Moreau, juste avant qu’un Jérémie Charvillat remonté ne se trouve confronté à David Triolier. Le sostranien, qui imposait un faux rythme, mena rapidement deux sets à zéro avant que le néo-felletinois, après quelques accrochages verbaux dus à l’enjeu, ne se révolte, bien encouragé par la petite chambrée locale.
Dans une seconde partie de match à sens unique, Jérémie remonta son déficit intial, avant de disposer facilement au cinquième de son adversaire.
Dans le tableau B, la paire Gouriet / Rapatel, très complémentaire, remporta sa rencontre après un gros match face à Moreau / Guéret.
Mathieu Charvillat, mieux disposé, réalisa sa meilleure rencontre de ce début de saison face à Bertrand Delorme, mais dut finalement s’incliner en quatre sets devant son redoutable adversaire.
Vincent Gouriet, bien que mis en difficulté par la roublardise de Marcel Chalumeau, apporta, au bout d’un match à suspense, le dixième point à son équipe, lui donnant d’ores et déjà le match nul au minimum. Et si Benoît Brissaud s’inclina devant Cyrille Guéret, le CCSF avait l’occasion de remporter un succès inespéré face à son adversaire.
Rémi Laberthe, face à Serge Castillo, s’en alla cueillir ce onzième point qui relance complètement l’équipe noire et bleue dans sa course au maintien en Régionale 1.
Nicolas Rapatel paracheva la victoire de son équipe en battant dans un match détendu Jean-François Moreau.
Le derby s’acheva dans la bonne humeur entre felletinois et sostraniens, autour de quelques verres, et de bonnes victuailles.
Incroyable victoire felletinoise dans un derby inédit face à une équipe qui évolua tout de même un rang au dessus. Victoire de prestige pour le CCSF qui a toujours son destin en main et dont la cohésion laisse entrevoir un bel avenir pour cette équipe.
Ce succès ne doit pas aveugler les felletinois qui vont devoir rester concentrés sur leur objectif, et remettre le bleu de chauffe le 07 Novembre prochain à Saint Junien.


Commentaires  forum ferme

mardi 27 octobre 2009 à 18h47 - par  Rémi

Où que c’est bien dit sa^^

dimanche 25 octobre 2009 à 23h40

Merci a vous tous pour ce match au combien important, bien plus qu’une équipe : UNE FAMILLE.
La préface de ce livre vient de ce terminer, attaquons maintenant le premier chapitre.
Vincent