Du bon, du très bon CCSF.

dimanche 6 décembre 2009
par  Mathieu
popularité : 38%

Comme l’an passé, dans un match couperet où la JA Isle devait l’emporter au moins 12-08, pour accrocher son maintien, les felletinois ont obtenu leur salut à la faveur d’une troisième victoire de suite qui les propulse à une inespérée quatrième place en championnat ex aequo avec Saint Yrieix.

Les banlieusards limougeauds n’étaient pas venus faire de la figuration au gymnase, emmenant la meilleure équipe possible afin d’arracher le maintien en terre creusoise. En face, il ne fallait pas un petit CCSF pour faire face aux ambitions d’Isle, et relever ce superbe défi.
Du côté de l’équipe de la Haute Vienne, jugez plutôt : Daniel Marchand, Gilles Loison, André Gourgousse, Julien Léonard (transfuge de St Junien), Gérard Leriche et Daniel Doursenaud.
Que du beau monde.
Côté creusois où l’on pouvait valider pour la seconde fois sa place en Régionale 1, on retrouvait une formation devenue classique depuis la rencontre face à EPPS, avec Rémi Laberthe, Jérémie Charvillat, Mathieu Charvillat, Nicolas Rapatel, Vincent Gouriet le capitaine et Benoît Brissaud.
Une certaine tension pouvait se lire sur les visages du fait de l’enjeu inhérent au sort de la rencontre, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le début de match refléta cet état de fait.
Dès la toute première partie, Jérémie Charvillat fut mis en très grande difficulté par le vétéran Daniel Marchand, toujours aussi élégant défenseur. Déboussolé par un adversaire aux allures de mur, le néo felletinois, surpris, dont le jeu manquait cruellement de variété se retrouva mené par deux sets à rien, avant d’entamer une folle remontée. En s’armant de calme, de patience, en usant à bon escient de changements de rythme déroutants, le jeune noir et bleu revint dans la partie en déroulant un tennis de table beaucoup plus intelligent, avant de déborder son adversaire, usé, dans un cinquième set à sens unique.
Le CCSF ouvrit le score de façon on ne peut plus difficile.
Et que dire de Nicolas Rapatel, mis en sérieuses difficultés par Julien Léonard et sa prise porte-plume. Bien qu’ayant renversé la vapeur en sa faveur, Nico ne put enrayer la machine isloise qui l’emporta là aussi au cinquième set.
Mais les felletinois breakèrent dans la foulée. C’est d’abord un Rémi Laberthe des grands soirs qui s’imposa sans trembler face à André Gourgousse en trois manches, avant que Vincent Gouriet ne fasse de même, non sans avoir concédé un set à Daniel Doursenaud, autre défenseur atypique.
3-1 pour Felletin qui prit à cet instant les commandes du match.
Mathieu Charvillat, sérieux et appliqué opposa toute sa volonté à Gilles Loison qui l’emporta malgré tout à la belle. Mais c’était compter sans Benoît Brissaud, qui dans la continuité de ses bonnes performances actuelles, s’en alla battre en quatre sets Gérard Leriche qui ne s’attendait pas à une telle qualité de jeu chez son adversaire. Une très belle perf pour notre Benoît. 4-2 pour les noirs et bleus.
Rémi Laberthe donna plus d’ampleur au score face à Daniel Marchand, en prenant face à ce dernier une revanche éclatante en trois sets conduits avec maîtrise et intelligence, bien loin du match de l’an passé que le défenseur haut-viennois avait remporté sans difficulté. C’est dire la progression de Rémi.
Le double B, composé de Vincent Gouriet et Nicolas Rapatel demeura invaincu amenant un nouveau point dans l’escarcelle felletinoise, à l’instar de Jérémie Charvillat devant Gilles Loison, au terme d’un match spectaculaire entre deux joueurs qui apprécient le jeu spectaculaire, loin de la table. Un régal pour les yeux.
Et si Mathieu Charvillat s’inclina encore une fois à la belle face à André Gourgousse, Benoît Brissaud remporta une nouvelle rencontre face à Daniel Doursenaud.
A 8-3, les felletinois se rapprochaient des 9 points, synonymes de maintien.
Il fut marqué à l’occasion du double A où la jeune garde noire et bleue, plus en difficulté que d’habitude, afficha néanmoins sa belle complémentarité, l’emportant devant la paire Isloise formée de Daniel Marchand et de Gilles Loison.
Nicolas Rapatel se racheta tranquillement face à Gérard Leriche, pendant que Vincent Gouriet baissa pavillon dans un match tendu face à Julien Léonard, tout comme Mathieu Charvillat devant Daniel Marchand.
Jérémie Charvillat, qui semble retrouver la plénitude de ses moyens, Rémi Laberthe, très en confiance, apportèrent de nouveaux points au CCSF qui au final s’imposera sur le score de 14-06, confirmant ses bonnes dispositions actuelles.
Avec cette nouvelle victoire, le CCSF, certes, arrache son maintien mathématique à une journée de la fin, mais en plus se retrouve propulsé à la quatrième place du championnat, à égalité de points avec Saint Yrieix. Une belle satisfaction pour l’équipe du capitaine Vincent Gouriet qui avait pourtant connu un début de saison très difficile.
Le dernier déplacement de la première phase à Beynat face au leader incontestable et incontesté du championnat se fera sans pression, juste avant une trêve bien méritée durant laquelle il conviendra surtout d’éviter de prendre trop de poids...


Portfolio

JPEG - 73.5 ko JPEG - 67.9 ko JPEG - 80.1 ko JPEG - 64.1 ko JPEG - 76.1 ko JPEG - 80.4 ko

Commentaires  forum ferme

samedi 12 décembre 2009 à 13h23

Salut Fabien,

ça fait plaisir d’avoir des news.
C’est quand tu veux pour signer chez nous, à la vitesse où ça va on devrait pouvoir jouer ensemble en équipe deux dans quelques temps.

On pourra commencer les négoces au tournoi...

A plus tard

Logo de Christophe
jeudi 10 décembre 2009 à 17h15 - par  Christophe

Merci Fabien , tu vois que nous avons puisé chez nos voisins pour réussir ! Il a fallu faire revenir d’Auvergne un creusois parti à l’aventure pour avoir une équipe qui tienne la route . Il est vrai qu’avec Rémi , Jérémie , Nicolas , Vincent , Benoit et Mathieu , on a un bon groupe !

Fabien , il faudra quand même qu’on s’organise un jour un match amical . Nous sommes quatre dans la famille Bayet-Tordo à avoir une licence ,on pourrait venir affronter vos jeunes s’il ne sont pas trop forts . Un match amical niveau départemental . Cela permettrait à mes enfants de revoir leur Cantal natal .

Est-ce que vous envoyez encore une sélection au top régional cette année ?

jeudi 10 décembre 2009 à 14h18

Un bonjour amical du Cantal et de très vives félicitations pour votre brillant maintien !!!!
Votre club et votre équipe s’étoffent de phase en phase, c’est très bien...
A quand la montée en Nationale ????

Fabien

Logo de Christophe
dimanche 6 décembre 2009 à 11h09 - par  Christophe

Un CCSF1 qui monte doucement en puissance et qui inspire une grande confiance . Derrière Rémi qui est régulier comme une horloge et qui est implacable dans les grands rendez-vous , on a maintenant Jérémie qui remonte petit à petit à son niveau . À l’image du groupe , Benoit fait mintenant pencher les matches en sa faveur avec brio . Et encore Nico et Vincent n’étaient pas à leur niveau maximum , donc ça tourne plutôt bien . Mathieu représente la graine de folie qu’il a toujours fallu ajouter pour mettre le feu et motiver les troupes .

Quelle belle équipe !

Pas de problèmes , on est fan !