Sur les chapeaux de roues.

dimanche 24 janvier 2010
par  Mathieu
popularité : 33%

Pour son premier match de l’année 2010, dans le cadre de la seconde phase du championnat de R1, le CCSF se déplaçait à Saint Yrieix pour y affronter l’équipe locale.
En première phase, la défaite felletinoise avait laissé pas mal de regrets aux noirs et bleus.
Le match d’hier a lui, en revanche, traduit la belle évolution de cette équipe felletinoise depuis lors. En effet, les creusois sont allés s’imposer en terre arédienne.

Les trois coups de la reprise ont sonné hier pour les équipes limousines. Et Felletin, pour son retour à la compétition avait un déplacement difficile à négocier, à Saint Yrieix, où l’équipe noire et bleue s’était inclinée en première partie de saison aux termes d’une rencontre pourtant héroïque.
Cependant, forte d’une fin d’année 2009, prometteuse durant laquelle le CCSF ne s’inclina que d’extrême justesse à Beynat Aubazine, enchaînant par ailleurs trois succès consécutifs permettant à l’équipe de se maintenir en Régionale 1, l’équipe noire et bleue se déplaçait en Haute Vienne avec une confiance raisonnée couplée à une certaine envie de tenter le coup.
Le CCSF se présentait ainsi dans sa meilleure configuration, avec Rémi Laberthe, en grande forme, en ce moment, Jérémie Charvillat, Vincent Gouriet, Nicolas Rapatel, Benoît Brissaud et Mathieu Charvillat.
En face, une belle équipe jaune et noire, guidée par Stéphane Crozetière aux côtés duquel, on retrouvait le sympathique Benoît Froment, Cédric Tindon, Gérard Goursat, Pascal Dumain et le jeune Adrien Geslin.
Le début de rencontre annonça la couleur, avec un Stéphane Crozetière revanchard face à Rémi Laberthe qui l’avait battu en première phase.
Les deux premiers sets, particulièrement serrés virent Stéphane Crozetiètre prendre l’avantage sur son adversaire, de justesse à chaque fois. Rémi, au prix d’une belle remontée au troisième set, ranima l’espoir d’un retour dans cette partie. Mais plus frais, et profitant d’une baisse de régime de son adversaire, trop statique sur la fin, l’arédien, qui joua dans la profondeur du ventre de son adversaire finit par s’imposer, ouvrant le score pour son équipe.
Vincent Gouriet, en bon capitaine, s’en alla remettre les deux formations à égalité en disposant en quatre sets du jeune Adrien Geslin qui opposa au capitaine felletinois son enthousiasme et sa fougue.
Dans la foulée, Jérémie Charvillat donna l’avantage au CCSF en battant Benoît Froment qui ne parvint jamais à se régler face au jeu tout en rotations de son adversaire.
Toutefois, le mano à mano entre les deux équipes se poursuivit, puisque Pascal Dumain égalisa pour les jaunes, face à un Nicolas Rapatel plus tendu qu’à l’accoutumée.
Dans la foulée, Cédric Tindon donna l’avantage à son équipe, en venant à bout de Mister Trou, Mathieu Charvillat, accrocheur, mais incapable de traduire au score les bonnes dispositions entrevues dans le jeu, car faisant beaucoup trop de fautes. Succès en trois sets (11-7 ; 11-09 ; 11-09).
Benoît Brissaud, en dépit d’un match d’excellente facture, s’inclina en cinq sets devant l’expérience de Gérard Goursat ; toutefois, le gaucher felletinois, rencontre après rencontre, démontre tous les progrès qu’il affiche régulièrement aux entraînements.
Le break réalisé, Saint Yrieix en profita pour accentuer son avance, en remportant le double B par l’intermédiaire de la paire Dumain / Geslin face à l’équipe Gouriet / Rapatel.
Jérémie Charvillat régala ensuite la salle, et en particulier la joyeuse colonie felletinoise face à Stéphane Crozetière. Dans une recontre qui, à priori, s’annonçait serrée, le néo felletinois fit étalage d’une palette technique impressionnante. Son jeu, fait de vitesse, de mouvement et de rotation mit profondément à mal la belle mécanique de Stéphane Crozetière qui s’inclina 11-03 / 11-04 aux deux premiers sets, avant d’arracher le troisième d’extrême justesse et d’être totalement débordé au quatrième.
Vincent Gouriet, en leader, vint à bout de Gérard Goursat, à l’instar de Rémi Laberthe, face à Cédric Tindon.
Bien revenus dans le match, les felletinois poursuivirent leur marche en avant par deux nouveaux succès, d’abord celui de Nicolas Rapatel, obtenu dans la douleur devant Adrien Geslin, au bout d’un suspense insoutenable, puis par la paire Laberthe / Charvillat face à Tindon / Crozetière.
Mathieu Charvillat, très régulier à tous niveaux, s’inclina devant Benoît Froment (11-09 ; 11-07 ; 11-09), au même titre que Benoît Brissaud face à Pascal Dumain, en dépit, encore une fois, d’une excellente prestation, permettant à Saint Yrieix de revenir.
Mais les leaders de cette équipe felletinoise se conduisirent en patrons. Nicolas Rapatel, devant Gérard Goursat, dans une rencontre encore une fois conclue à la belle, Jérémie Charvillat face au jeu à la table de Cédric Tindon, en trois sets, et Rémi Laberthe dans un match bien maîtrisé face au picard Benoît Froment.
Le suspense était à son comble après les nouvelles défaites de Benoît Brissaud face à Adrien Geslin, qui justifie tous les espoirs placés en lui, et de Mathieu Charvillat face à Stéphane Crozetière.
A 10-09 pour Felletin, Vincent Gouriet tenait dans sa raquette les clefs de la victoire, face à Pascal Dumain.
Le capitaine felletinois ne trembla pas pour aller cueillir le premier succès de l’année 2010 pour le CCSF. Victoire 11-09 face à l’une des équipes les plus fortes de la région. La satisfaction pouvait être de mise côté creusois.
Mais bien entendu, le moment le plus attendu fut la dégustation du célèbre gâteau de Mme Geslin, pour toujours entré dans la légende, savouré dans une bonne humeur réciproque.
Avec ce succès, obtenu de haute lutte, les felletinois démarrent on ne peut mieux cette seconde phase, avant le derby face à Grand Bourg, le 06 Février prochain au Gymnase de Felletin.


Portfolio

JPEG - 66.3 ko JPEG - 96.8 ko JPEG - 106.8 ko

Commentaires  forum ferme

dimanche 24 janvier 2010 à 18h33 - par  Rémi

Mdr Mister trou je pense que c’est pas le bon mot, je dirait plutot Mister balle haute ou Mister 11-9