Une leçon !

lundi 8 mars 2010
par  Mathieu
popularité : 97%

Le CCSF s’est lourdement incliné hier à Panazol sur le score sans appel de 14-06 dans le match au sommet de cette troisième journée de championnat.
Si le succès des haut-viennois ne souffre d’aucune contestation, il n’en demeure pas moins que l’objectivité qui me caractérise et me rend tout autant dissert dans la victoire que dans la défaite, m’oblige également à rendre compte de l’ambiance nauséabonde et particulière qui enroba ce match.

Un vent de tempête soufflait sur le Limousin, précurseur d’une fin d’après-midi chaotique. Nous arrivâmes dans la salle de Panazol vers 16H 45, ce qui nous valut une obscure remarque sur de prétendus fuseaux horaires, différents selon que l’on vive en Haute-Vienne ou en Creuse. Il est vrai qu’avec des routes accidentées, de qualité équivalente sur les deux départements, et une femme enceinte en souffrance à chaque bosse, nous pouvions nous déplacer à la vitesse de la lumière. Dix minutes nous furent ainsi octroyées pour nous préparer et nous échauffer.
Ce choc se devait d’être une belle fête du sport. Peut-être touchions-nous là le haut niveau où les exigences administratives se doivent d’être respectées à la lettre. Un haut niveau que j’avais connu plus joyeux dans le passé. Bref... L’équipe du CCSF, docile se présenta fébrilement dans sa composition type. Par naïveté sans doute. La pression qui enrobe les rencontres de ce calibre était palpable.
Les joueurs de Panazol semblaient particulièrement concentrés et désireux de faire valoir leur standing. L’intimidation et l’intox faisant partie du jeu, ce choc ne fit pas exception à la règle, et d’entrée de jeu, Vincent Chabroux fit étalage de ses possibilités en venant à bout en trois sets bien gérés d’un Jérémie Charvillat, désabusé, incapable de rentrer dans la rencontre. Il en alla de même pour Nicolas Rapatel, vaincu en 5 sets par un adversaire qui semblait pourtant très accessible pour le felletinois.
Rémi Laberthe, motivé, parvînt à réduire le score en battant sans coup férir Didier Auclair. Mais Vincent Gouriet, qui n’avait pas eu le temps de préparer convenablement ses automatismes à la table dû baisser pavillon devant Alain Maspataud qui sera la match player de cette rencontre avec trois succès étonnant à la clef.
Le chemin de croîx se poursuivit inexorablement pour une équipe du CCSF complètement hors sujet dans ce match. Julian Séraudie-Delage laminant littéralement un Mathieu Charvillat, lui aussi bien loin du niveau du match précédent face à Grand-Bourg. Le jeune espoir de Panazol ne connaîtra pas le même bonheur face à Jérémie Charvillat qui le corrigera en trois sets secs avant de s’incliner dans un non match en fin de rencontre face à l’exemplaire Didier Auclair, auteur de deux belles victoires lui aussi. Rémi Laberthe s’inclinera également dans des conditions électriques devant Julian en dépit d’un match remarquable, et d’un premier set remporté de fort belle manière.
Vincent Chabroux, sûr de lui et de sa force remportera ses trois matchs en leader de son équipe.
Une double satisfaction néanmoins pour les felletinois en dépit du score lourd en leur défaveur : la belle performance de Vincent Gouriet, auteur de deux des six points de son équipe, et les deux succès nets acquis à l’occasion des doubles A et B, pourtant face à des adversaires rodés à cet exercice.
Preuve que le double est bien une spécialité felletinoise, car les paires noires et bleues sont invaincues depuis maintenant un bon moment.
Au total, une lourde défaite sur le score de 14-06, qui prouve bien la supériorité d’une équipe de Panazol qui s’empare de la première place du championnat, et qui a fait étalage de toute son expérience sur ce match.
Côté felletinois, une réaction s’impose, dans la préparation des matchs, et surtout dans la gestion des rencontres et dans l’imperméabilité face au contexte extérieur. Le manque d’expérience s’est traduit de façon dramatique sur cette rencontre.
C’est peut être tout ce qui sépare un club historique comme Panazol, d’un club encore néophyte sur la scène régionale comme le CCSF.
A méditer...


Commentaires  forum ferme

mercredi 17 mars 2010 à 11h04 - par  l’autre jérémy

le pire dans cette histoire c’est qu’un gars (...) d’un club extérieur vient remettre des tensions alors qu’on cherche à les apaiser, merci bcp machin ! quant au site mathieu a raison et même si je suis panazolais je prend tjs bcp de plaisir et d’amusement a lire les articles.

Logo de jeremie
mardi 16 mars 2010 à 22h22 - par  jeremie

Utilise des termes que tout le monde pourra comprendre mathieu car vu les réactions de certains anonymes, je ne pense pas qu’il puisse comprendre tout cela !!!!

mardi 16 mars 2010 à 20h25 - par  Mathieu.

La mentalité n’est pas plus mauvaise qu’ailleurs. Et quand au site, il a le mérite d’exister et de faire la part belle à l’actu du ping en Limousin. Son succès ne se dément pas. Quand à la libre expression, elle est respectée tant que l’intégrité humaine des personnes n’est pas en jeu.

Logo de jeremie
mardi 16 mars 2010 à 18h08 - par  jeremie

Si on te fait rire c’est déjà une très bonne chose !!!
Et dire qu’en signant ... tu oses parler de courage, c’est le monde à l’envers !!!
Bref, j’arrête de débattre sur le site et j’attendrais la prochaine confrontation contre vous pour dire ce que je pense, car ici le débat est stérile !!!

mardi 16 mars 2010 à 13h54 - par  l’autre jérémy du match

très courageux de ne pas signer ! ce site sert au moins a tenter d’apaiser les tensions c’est tjs mieux que de remettre de l’huile sur le feu cher ...

mardi 16 mars 2010 à 13h38 - par  ...

vous me faites rire a parler sur le site comme sa mais en face rien du tout, a si au téléphone... d’ailleurs la liberté d’expression sur ce site laisse a désirer vous laisser que les commentaire qui vous convienne c’est bizarre quand même, en tout cas belle mentalité...

Logo de Jeremie
dimanche 14 mars 2010 à 18h17 - par  Jeremie

Oui, bien entendu chacun à des reproches à se faire !!! Avec grand plaisir pour bugeat et cela sera beaucoup mieux que derrière un PC. A bientôt

dimanche 14 mars 2010 à 13h56 - par  l’autre jeremy du match

c’est pas totalement faux mais peut on en vouloir a des jeunes comme ca. je pense qu’a leur age (je dis biena leur age car le comportement de remi en match n’est pas des plus exemplaires). je pense que le modele a suivre est celui de didier qui est le seul a avoir un comportement irréprochable. Jeremie j’ai entendu dire que tu venais encadrer a bugeat a paques, je pense que ca sera l’occasion de parler de tout ca afin d’éviter que notre sport ne se transforme en une parodie comme c’est le cas avec le foot. bonne continuation a vous et à la prochaine

Logo de Jeremie
dimanche 14 mars 2010 à 12h10 - par  Jeremie

+1. Je pense néanmoins que ton frère devrait prendre exemple sur toi sur un point important : l’humilité !!!

dimanche 14 mars 2010 à 11h31 - par  Mathieu.

Très bonne réflexion. Une remarque pertinente et intelligente.

dimanche 14 mars 2010 à 11h14 - par  l’autre jérémy du match

Dans cette histoire personne n’a raison et c’est un match sportif qui s’est transformé en guerre des nerfs ! je pense que chacun des 12 acteurs de cette rencontre doit se remettre en question quant à la qualité de l’ambiance. régler ses comptes en attendant la revanche ne changera rien au déroulement du match passé et ne fait que rajouter une pression qui a notre niveau est inutile. bonne reflexion à chacun messieurs !

Logo de Jérémie
samedi 13 mars 2010 à 14h38 - par  Jérémie

De quelles menaces parles tu ? Je pense que tu me connais assez mal, et je n’ai en aucun cas besoin de quelqu’un pour dire ce que je pense. Maintenant si tu te sens menacé, pose toi des questions, mais en aucun cas cela vient de ma part, j’ai quand même autre chose à faire que de perdre mon temps inutilement.

PS : Et en effet tu as pris une branlée par un mec qui ne s’est pas entraîné depuis plus de 3 ans, pas terrible pour un soit disant espoir !!!!

Logo de Julian qui doit se prendre une branlée
samedi 13 mars 2010 à 13h38 - par  Julian qui doit se prendre une branlée

Petite réponse à jeremie qui assume bien tous les propos qu’il a pu énoncer : lorsqu’une équipe arrive, met la pression durant le match ( ce qui est normal), je pense qu’elle ne doit pas ensuite se plaindre, envoyer des menaces par téléphone par le biais de personnes qui n’étaient pas présentes lors de la rencontre... Mais vivement votre revanche !!

Logo de Jeremie
jeudi 11 mars 2010 à 23h35 - par  Jeremie

Moi je ne dirais qu’une chose : VIVEMENT LA REVANCHE !!!!

ps : J’assume tous les propos que j’ai pu énoncer ou écrire !!!!!!!!!! A bon entendeur

jeudi 11 mars 2010 à 21h27 - par  Mathieu.

Afficher des ambitions, c’est avoir le courage d’assumer ses velléités sportives. S’en donner les moyens c’est le travail qui vise à atteindre ses ambitions, tant sur les plans sportifs, structurels, administratifs, économiques que dans le domaine de la communication. Du travail a déjà été fait. Il en reste encore beaucoup à faire. C’est le moteur du quotidien qui nous anime.
Qu’était Felletin sur la scène du ping il y a encore trois ans ? Qu’est-il aujourd’hui ? Toute réussite est relative, mais le parcours du club depuis sa génèse est-il le reflet d’un échec de la politique qui y est pratiqué ? Je ne le pense pas. C’est la récompense d’un travail fabuleux réalisé par des bénévoles, motivés et dévoués, pour combler les manques et les carences structurelles que l’on pouvait avoir. D’une certaine manière, le club a assurément ouvert une voie nouvelle visant à la promotion du ping. Les efforts réalisés en terme de communication et de médiatisation en attestent nécessairement. Un vrai progrès, une réelle modernisation a été réalisée. N’est-ce pas la vérité ?
Le cadre sportif n’a pas échappé à tous ces efforts, les différentes promotions enregistrées dans la hiérarchie régionale le prouve concrètement.
Du travail a été fait, il en reste à faire. L’humilité consiste à le reconnaître, et à mesurer le chemin qui reste à parcourir, les efforts qui restent à faire. Le titre de l’article est assez évocateur en la matière, car mettant en lumière les carences affichées, et la supériorité manifeste de l’adversaire dont l’édito se fait l’échos. L’objectivité, l’honnêteté intellectuelle obligent à ce constat, comme à tout type de constat.
Si être frondeur, c’est avoir la volonté de bouleverser l’odre établi, c’est là l’objectif de tout sportif, que d’essayer de se surpasser afin de gagner. Dès lors, le qualificatif n’est pas à renier.
L’élève espère simplement, sportivement s’entend, pouvoir se donner les moyens de rattraper si ce n’est dépasser le maître.

Logo de match player
jeudi 11 mars 2010 à 20h43 - par  match player

merci l’élève !
Afficher des ambitions c’est bien , se donner les moyens c’est mieux !
C’est vrai que votre club est arrivé à 16h45 à la salle de Panazol, c’est vrai aussi que certains au lieu de se consacrer à l’échauffement ont préféré la cigarette ; c’est vrai aussi que le premier match a été lancé à 17h12 et c’est vraiment juste pour démarrer à plein régime !
Merci pour le match player qui a démontré qu’un V2 motivé pouvait corriger des petits jeunes frondeurs mais sympas .
Alors travail , sérieux et humilité et rendez vous, à l’heure , la saison prochaine

Logo de Christophe
jeudi 11 mars 2010 à 19h42 - par  Christophe

Je reprends ici un message que j’ai diffusé en interne à propos du site :

Nous avons eu des problèmes de fonctionnement jeudi et vendredi . La remise en ligne a provoqué quelques bugs et Mathieu m’a signalé mardi que le forum était inopérant . J’ai réparé immédiatemment et les messages peuvent à nouveau être déposés sur le site .

D’une façon générale, les administrateurs se contentent uniquement de retirer des messages quils n’estimeraient pas corrects .

Mathieu gère le forum consacré à cet article auquel je n’ai pour ma part retiré aucune contribution ...

Le forum reste ouvert ...

Logo de match player
jeudi 11 mars 2010 à 19h22 - par  match player

merci l’élève j’ai déja écris deux commentaires qui n’apparaissent pas je me contenterais d’un mail