On a retrouvé le CCSF !

lundi 26 avril 2010
par  Mathieu
popularité : 32%

Après trois défaites consécutives qui plombèrent les espérances des felletinois, et insinuèrent le doute dans leur esprit, les noirs et bleus, pour leur dernière rencontre à domicile de la saison, accueillaient leurs voisins de l’EPPS, qui luttent pour le maintien en R1, pour le dernier derby de la saion.
A l’issue d’une rencontre intense, ponctuée de rencontres serrées et spectaculaires, disputées dans un état d’esprit, en tous points, remarquable, le CCSF renoua avec la victoire en s’imposant avec panache sur le score de 13-07.

Avec le retour des beaux jours, il sembla que les noirs et bleus avaient retrouvé de la fraîcheur.
En effet, traumatisés par leur défaite à Panazol, émoussés lors des rencontres perdues devant l’Alouette Limoges, et une magnifique équipe de St Viance, les felletinois avaient une revanche à prendre sur eux-même, afin de se rassurer et de préparer au mieux la saison prochaine.
Dans un gymnase bien garni par les bleus, le CCSF recevait son voisin d’EPPS pour cette dernière rencontre à domicile ; une équipe d’EPPS, engagée dans une opération maintien, qui arriva en Sud Creusois avec la ferme intention de prolonger l’espoir.
Essentiellement une incertitude côté felletinois, puisque le capitaine Vincent Gouriet fut victime d’une luxation acromio-claviculaire qui l’obligea a déclarer forfait lors des Finales par classement. Heureusement, la qualité du travail du "staff médical" local pu remettre notre Vincent en selle. Dès lors, une équipe classique pour se mesurer aux sostraniens avec Jérémie Charvillat, Rémi Laberthe et Mathieu Charvillat en A, Nicolas Rapatel, Vincent Gouriet et Benoît Brissaud en B.
Du côté d’EPPS, une équipe légèrement remaniée par rapport à celle qui avait été battue à l’automne dernier, avec le jeune Thomas Charzat qui suppléa Marcel Chalumeau en B, et l’intervention faite entre Jean-François Moreau et Serge Castillo. Pour le reste, on retrouvait Bertrand Delorme, David Triollier et Cyrille Guéret. Une équipe classique, bâtie pour la gagne.
Les deux premières rencontres reflétèrent parfaitement l’équilibre des forces en présence. Jérémie Charvillat, opposé à Bertrand Delorme, eu à la belle d’un match très disputé, très propre techniquement, deux balles de matchs contre lui. Un brin de réussite permit au felletinois de l’emporter et d’ouvrir le score pour son équipe.
Nicolas Rapatel eu un scénario de match similaire dans la rencontre qui l’opposa à Thomas Charzat qui joua crânement sa chance, sans aucun complexe. Mais le jeune sostranien dû baisser pavillon devant l’expérience d’un Nico en net regain de forme depuis quelques semaines.
Par la suite, un match sublime qui opposa Rémi Laberthe à David Triollier. Le pensionnaire d’EPPS nous gratifia de coups de haute volée neutralisant très bien les attaques de son adversaire, dans une débauche d’efforts très généreux, et s’essayant avec succès à l’art du contre-top qui surpris notre jeune felletinois.
Cependant l’énergie dépensée, l’usure mentale propre à celui qui subi le jeu adverse, tout cela fit que bien que menant par deux sets d’avance, Rémi finit par l’emporter à la belle sur la plus petite des marges (11-09).
Vincent Gouriet, qui, du fait de sa blessure, ne put s’entraîner normalement durant la semaine, eut toutes peines du monde à se défaire de Serge Castillo, qui ne s’inclina qu’au bout d’un cinquième set disputé lui aussi.
Mathieu Cahrvillat, après avoir remporté le set inaugural de sa rencontre face à Jean-François Moreau, s’inclina néanmoins, à l’instar de Benoît Brissaud, en quatre sets devant Cyrille Guéret, permettant aux sostraniens de revenir à 4-2 au score.
Les felletinois reprirent cependant leur marche en avant. David Triollier, toujours aussi brillant, mena la vie dure à un Jérémie Charvillat, dont on pensait que la variété du jeu, et l’éventail de sa palette technique suffirait à s’imposer. Mené 2-0, le néo-felletinois dû s’arracher pour aller chercher la cinquième victoire de son équipe, imité dans le succès par la paire du double B, Nicolas Rapatel / Vincent Gouriet, retrouvée, qui s’imposa en trois sets accrochés ( 11-09 ; 21-19 ; 12-10) face à Guéret / Castillo.
Bertrand Delorme, leader exemplaire de cette équipe d’EPPS, réduisit le score en battant un Mathieu Charvillat qui aurait sans doute mérité de remporter un set ( 12-10 ; 11-05 ; 12-10).
Un Nicolas Rapatel, reposé et sûr de lui fit le spectacle face à Serge Castillo, ne lui laissant pas la moindre chance, l’emportant en trois sets secs.
Rémi Laberthe donna plus d’ampleur encore au score grâce à son succès en trois sets face à Jean-François Moreau. 8-3 en faveur du CCSF.
Thomas Charzat justifia magnifiquement sa place de titulaire en B, en battant Benoît Brissaud en quatre sets, permettant à sa formation de conserver l’espoir sur ce match. Mais c’était sans compter sur une nouvelle bonne série felletinoise, car pendant que le double Charvillat / Laberthe s’imposait en quatre jolies manches devant son homologue sostranienne Delorme / Triollier, Vincent Gouriet en bon capitaine, rageur et appliqué, apporta un point supplémentaire à Felletin à l’issue d’un match dominé de bout en bout devant Cyrille Guéret qui revenait d’une gastro-entérite. Une très belle performance de Vincent qui entra dans ce match tel un lion.
David Triollier l’emporta sans grande difficulté devant Mathieu Charvillat qui doit faire moins de fautes en attaque pour convertir les bonnes performances d’ensemble en victoires.
Pendant ce temps, Benoît Brissaud, apporta le onzième point de la victoire en faisant sa perf habituelle face à Serge Castillo. On ne soulignera jamais assez la belle progression de Benoît qui sur la saison a enchaîné de belles victoires, souvent décisives.
Jérémie Charvillat et Rémi Laberthe amplifièrent le score en faveur du CCSF, respectivement face à Jean-François Moreau et Bertrand Delorme ; un score ramené à des proportions plus justes après les succès de Cyrille Guéret face à Nicolas Rapatel, et de Thomas Charzat, convaincant, face à Vincent Gouriet.
Score final de 13-07 en faveur de Felletin.
Avec cette victoire, les felletinois mettent fin à une mauvaise série de trois défaites consécutives et remontent par ailleurs sur le podium du championnat, ex-aequo avec St Viance, battu de façon surprenante à St Yrieix, également à la lutte pour le maintien.
Coté sostranien, tout se jouera à l’occasion de la dernière journée, face à St Yrieix. Mais cette belle et sympathique équipe sostranienne, avec laquelle 80 parts de pizza ont été dévoré, a des atouts à faire valoir, et vendra chèrement sa peau.
Côté felletinois, on ira terminer cet excellent exercice 2009-10 à Boisseuil, en espérant conclure en beauté ce championnat de Régionale 1.


Commentaires  forum ferme

mardi 27 avril 2010 à 07h35 - par  Mathieu.

Mea Culpa Laurent. Tu as parfaitement raison. J’ai été aveuglé par le fait que cette équipe de St Viance était tellement forte en A. Nous n’avions pas existé.
Cela prouve que vous avez un effectif ample qui vous laisse une marge de manoeuvre des plus impressionantes. Avec ce résultat, un nul vous suffit pour le maintien ; cela promet une rencontre explosive.

Logo de Laurent Goryl
lundi 26 avril 2010 à 20h26 - par  Laurent Goryl

petit commentaire suite à la fin de l’article sur saint Yrieix qui bat saint viance 11/9 ce n’est pas si surprenant que ça !
c’était dans notre salle et c’est important
les corréziens étaient complets, mais pour la 2eme fois de la saison seulement nous avons joué avec une équipe renforcée car nous voulions avant sauver nos R3 :
j’ai joué en A ce qui a décalé benoit en B ( ou on gagne 7/3 logique !) et en A on a retrouvé un très grand crouzy qui fait assez facilement 3.
Pour autant rien n’est joué et nous irons avec plaisir jouer un match décisif chez nos amis de l’EPPS qui semblent également revenir en forme au vu de leur prestation.

Félicitation pour votre site et votre super saison
Laurent

Logo de Christophe
lundi 26 avril 2010 à 17h57 - par  Christophe

Félicitations à tous pour ce succès réconfortant . Vincent était irremplaçable et il est heureux qu’il ait eu le courage d’y aller même un peu diminué .

Félicitations à Thomas pour ses heureux débuts en R1 . Thomas aura vite progressé pour se retrouver à son aise dans l’élite régionale .
Il faut qu’il continue d’y aller sans complexe , il en fera tomber d’autres .