Le CCSF sur le podium !

dimanche 16 mai 2010
par  Mathieu
popularité : 47%

Une nouvelle victoire, obtenue à St Germain les Belles face à la lanterne rouge de ce championnat, Boisseuil, bonifiée par la victoire de Grand Bourg à St Viance a permis aux felletinois d’arracher la troisième place du championnat de R1, au terme de l’ultime rencontre de ce championnat édition 2009-2010. Une bien belle conclusion pour cette équipe, qui compte maintenant dans le paysage pongistique limousin.

Ils ont réussi ce que peu de personnes auraient cru possible en début de saison. L’équipe première du CCSF qui n’avait obtenu son maintien que lors de la dernière journée de la saison passée, recomposée et rajeunie par rapport à sa devancière, qui avait terminé à la cinquième place en première phase après des débuts catastrophiques ; cette équipe bonifiée par les arrivées de Nicolas Rapatel, Benoît Brissaud et Jérémie Charvillat est parvenue a réaliser le tour de force d’achever son championnat sur le podium. Une réelle satisfaction pour cette formation, dont le total de points en cumul la classait originellement à l’avant dernière place du classement ; c’est dire la teneur de la performance. Chacun des six joueurs peut être légitimement fier de sa saison, et de l’apport qu’il a su offrir au collectif, un collectif dont on ne louera jamais assez les qualités de solidarité, et la force de caractère qui l’anime ; ce groupe, qui tout au long de la saison, a su déjouer les pronostics et en surprendre plus d’un, qui a su se transcender en de multiples occasions pour arracher des succès inespérés. Ce groupe de mecs qui aiment à se retrouver ensemble et relever les défis les plus improbables ; ces garçons, parfois gueulards, qui ont su gagner le respect de leurs adversaires par leur enthousiasme et leur rage de vaincre.
Alors oui, aujourd’hui, le CCSF peut savourer le fait d’être l’équipe creusoise n°1 de la saison, et la troisième en Limousin.
Mais cela ne fut pas simple à obtenir. Si l’on pouvait se dire que jouer cette équipe de Boisseuil, dernière du classement avec aucune victoire, était le gage d’une victoire aisée, il n’en fut rien en réalité, loin s’en faut.
Parce que les rouges de Boisseuil, fiers et joueurs, ont beaucoup de caractère et d’énergie à revendre, et méritent eux aussi un grand coup de chapeau, car à aucun moment ils n’ont baissé les bras, faisant montre d’une belle combativité, toujours dans un bon esprit, et menant la vie dure à leurs homologues felletinois.
Du côté de Boisseuil, on pouvait compter sur Philippe Demaison, le creusois Eric Peinot, ex drablézien, Eric Guerrier, Jean-Louis Mandeix, Bruno Barrault et David Lapeyre.
Côté felletinois, on changea quelque peu, pour cette dernière sortie la composition d’équipe, Vincent Gouriet passant en A, permettant à Mathieu Charvillat, qui s’était sacrifié au nom de l’équipe toute la saison durant, de pouvoir évoluer à un niveau plus en rapport avec le sien.
C’est ainsi que Jérémie Charvillat pu apprécier la combativité de Philippe Demaison, ce dernier tenant la dragée haute à son adversaire en dépit d’un déficit physique manifeste. Bien que menant par deux sets d’avance, Jérémie ne put endiguer le retour de Philippe qui lâchera néanmoins prise à la belle. Toutefois, le ton de la recontre était donné.
Dans le même temps, Nicolas Rapatel, dû s’incliner, lui aussi au cinquième set face à Jean-Louis Mandeix, permettant ainsi à son équipe de revenir à égalité.
Rémi Laberthe fut lui impitoyable en corrigeant en trois sets secs Eric Peinot. Mathieu Charvillat breaka pour son équipe en disposant de Bruno Barrault qui s’est littéralement cassé les dents sur l’antitop du felletinois.
Il s’en suivit alors ue belle série de victoires en faveur des noirs et bleus, leur permettant de prendre le large au score ; Vincent Gouriet, soutenu par notre mascotte Alix, s’imposant avec décontraction face à Eric Guerrier, Benoît Brissaud, confirmant ses bonnes dispositions actuelles en venant à bout de David Lapeyre, Rémi Laberthe l’emportant face à Philippe Demaison, visiblement marqué physiquement par sa reprise, mais au joli toucher de balle toutefois.
Le double B, composé de Nicolas Rapatel et Benoît Brissaud, inédite cette saison, put s’étalonner devant son homologue de Boisseuil, et s’imposa en quatre sets bien menés.
Jérémie Charvillat donna plus d’aise au score après son succès net en trois sets devant Eric Guerrier, le portant à ce moment là du match à 8-1.
Jean-Louis Mandeix stoppa l’hémorragie après une belle victoire obtenue au bout d’un cinquième set éminemment tactique face à Mathieu Charvillat, pendant que l’autre antitop de la soirée, porté par Eric Peinot, s’en alla faire d’horribles misères à Vincent Gouriet, déboussolé par l’utilisation faite de sa raquette par l’ex-drablézien qui joua parfaitement le contrepied à chaque toucher de balle. Trois sets lui suffirent pour arriver à bout de notre capitaine qui sorti de ce match sonné mais revanchard comme à l’habitude.
Nicolas Rapatel se rassura ensuite devant David Lapeyre au terme d’un succès en trois manches, pendant que Benoît Brissaud continua son petit bonhomme de chemin en glanant sa deuxième victoire de la soirée.
Ce dernier fut imité par Rémi Laberthe, encore auteur d’un sans faute, qui disposa d’un Eric Guerrier dont la débauche d’énergie lui fera mériter le gain logique d’un set.
Mathieu Charvillat l’emporta devant David Lapeyre, doublant dès lors son total de victoires obtenues durant cette seconde phase.
Vincent Gouriet s’imposera juste derrière devant Philippe Demaison, le leader de Boisseuil. Mais Jean-Louis Mandeix, en battant facilement Benoît Brissaud portera le score de son équipe à 4, les dernières rencontres revenant logiquement au CCSF par l’intermédiaire de Jérémie Charvillat, pour qui l’antitop n’a plus de secret depuis bien longtemps..., face à Eric Peinot, et de Nicolas Rapatel qui refermera par son ultime succès cette dernière page du livre de cette saison 2009-2010. Mais respect à la combativité de cette équipe de Boisseuil, exemplaire, sympathique et attachante
Le succès obtenu par nos voisins de Grand-Bourg à St Viance bonifie donc cette victoire et propulse le CCSF a une inédite troisième place de ce championnat. Quel chemin parcouru depuis trois ans et les débuts au niveau départemental. Cette place sur le podium laisse néanmoins un goût amer, à cause des malheureuses sorties ratées lors des rencontres décisives qui auraient pu sceller un destin différent à cette équipe qui n’a néanmoins pas volé cette troisième place, source de satisfaction et de bonheur.
Encore une fois, bravo à ses six joueurs qui ont fièrement porté les couleurs de leur ville et du sud de la Creuse, jamais à pareille fête auparavant.
L’histoire est encore longue à écrire, et gageons que les prochaines lignes du chapitre 2010-2011 nous offre une trame tout aussi excitante.....


Portfolio

JPEG - 82.4 ko JPEG - 78.1 ko JPEG - 73.4 ko JPEG - 66.9 ko JPEG - 72.1 ko

Commentaires  forum ferme

Logo de Georges
lundi 17 mai 2010 à 09h07 - par  Georges

Bravo à tous pour cette année exemplaire qui était en effet au début pleine d’interrogations. Merci pour avoir porté Felletin à un très beau niveau et réussi une 3e place bien méritée.

Georges