Faites-nous rêver encore !

dimanche 19 septembre 2010
par  Mathieu
popularité : 43%

Le gymnase Raymond Augoyard a vibré hier après-midi. Creusois et corréziens ont en effet offert un spectacle de toute beauté, riche d’intensité, un combat où chacun s’est rendu pour coup.
Le CCSF, avec combativité et pas mal de talent s’est finalement imposé au terme de ce choc de la première journée du championnat de Régionale 1 sur le score de 13-07 face à l’un des favoris de la compétition.

Il y a une âme dans ce gymnase Raymond Augoyard, l’étrange sentiment qu’il peut toujours se passer quelque chose de sensationnel. On y respire le parfum de l’exploit potentiel, car cette salle a toujours été le théâtre de résultats improbables et fabuleux ; les noirs et bleus semblent y puiser une énergie insoupçonnée leur permettant de renverser jusqu’aux situations les plus compromises. Nombre d’équipes y sont venues mordre la poussière, terrassées par l’envie, la rage, la folie d’un CCSF porté par les siens en toutes circonstances.
L’équipe de St Viance d’hier avait fière allure, et nul n’avait oublié la déroute de la saison passée en terre corrézienne (14-06). Cette équipe, orange, était d’autant plus redoutable qu’elle avait enregistré le renfort de Paul Verdier, un des tout meilleurs joueurs de la région. Dès lors, quel espoir de succès pour une équipe de Felletin qui ne se présentait pas au complet ?
En effet, sur les deux recrues annoncées par le club, seul Patrick Baudry était présent, qui renforçait le tableau B ; pour le reste, du grand classique, avec en A Jérémie Charvillat, Rémi Laberthe, tout juste remis de sa luxation de la rotule, Mathieu Charvillat ; en B, Vincent Gouriet et Nicolas Rapatel complétaient l’effectif.
En face, un ogre du championnat, avec Paulo Marquès, Paul Verdier et Julien Cruche en A ; Maxim Shubin, Eric Chambaret et Guillaume Rapatel en B, autant dire, une formation encore plus forte que la saison passée.
Et malgré tout, les felletinois sont allés chercher un résultat d’exception. Les raisons à cela ? On pourrait peut être en trouver plusieurs : une très bonne préparation d’avant saison : de nombreux matchs amicaux afin de trouver rythme et cohésion... Il y a probablement un peu de tout ça dans le résultat obtenu, mais également autre chose : la force collective d’un groupe uni et soudé qui ne lâche rien, toujours prêt à partir au combat et ne recule devant aucun défi. Felletin a une belle et grande équipe de tennis de table à l’échelle de la région. Elle n’est pas composée, comme le pensent certains, de mercenaires, mais d’hommes de valeur qui jouent par amour de leur maillot. Tous étions et ne faisions qu’un ; telle pourrait être la devise de cette équipe. Les têtes changent, mais l’esprit demeure dans cette formation taillée pour les grands rendez-vous.
Le début de rencontre était particulièrement équilibré, avec un scénario prévisible et des victoires logiques : pour le match inaugural, Jérémie Charvillat s’inclinait en quatre manches face à Paulo Marques, sur des scores on ne peut plus serrés (aucun set achevé à moins de neuf points). Nicolas Rapatel, particulièrement motivé, prenait une éclatante revanche sur son cadet Guillaume, au bout de cinq sets acharnés.
Dans la foulée, Paul Verdier, qui étrennait son nouveau maillot s’imposait non sans mal devant Rémi Laberthe, en cinq sets ; une rencontre que notre jeune noir et bleu aurait tout autant pu remporter, mais le manque de rythme inhérent à sa blessure constitua un vrai handicap.
Vincent Gouriet, en bon capitaine, motivé et transcendé, remportait une superbe victoire en trois sets devant Maxim Shubin, qui l’an passé, avait étrillé le felletinois.
Juste après, Mathieu Charvillat, qui faisait son retour en A, réalisait le premier exploit de la soirée, en venant à bout du solide Julien Cruche, auquel il rendait pourtant 186 points au classement. Une victoire qui permit au CCSF de prendre un premier avantage dans cette rencontre.
Patrick Baudry, pour ses grand débuts officiels sous le maillot noir et bleu, s’en alla créer la seconde sensation de la soirée, en disposant en cinq sets, alors qu’il était mené 2-0, d’Eric Chambaret, qui céda sous les attaques incessantes de son adversaire. Le néo-felletinois permit ainsi à sa formation de mener 4-2.
Saint Viance réduisit le score grâce à un Paul Verdier des grands soirs, qui confirma son statut, en battant Jérémie Charvillat en trois sets. Le CCSF reprit un peu d’aise par l’intermédiaire de la paire Gouriet-Baudry, déjà impressionnante la semaine dernière à Montluçon face à l’ASPTT. Notre double B ne tremblait pas face à son homologue corrézien, défait en trois sets.
Paulo Marques lamina ensuite Mathieu Charvillat, mais les felletinois reprirent trois unités d’avance par l’intermédiaire de Nicolas Rapatel, brillant et convaincant face à Maxim Shubin, et de Rémi Laberthe, plus en difficultés face à Julien Cruche.
Guillaume Rapatel battra bien Patrick Baudry, mais le double Laberthe-Charvillat l’emportera juste derrière face à Marques-Verdier.
Dans la foulée, Saint Viance, refit une partie de son retard, entretenant l’espoir d’une remontée, grâce à deux beaux succès, l’un d’Eric Chambaret face à Vincent Gouriet au bout d’un interminable cinquième set, l’autre, par l’intermédiaire de Paul Verdier, devant Mathieu Charvillat.
A 8-7, rien n’était joué. Mais c’était sans compter sur la furia felletinoise. Portés par tout le gymnase, les noirs et bleus allaient réaliser une fin de rencontre fantastique. Soudés et unis, les joueurs du CCSF réalisèrent une remarquable série, ne cédant aucune des cinq dernières parties.
Ce fut d’abord Patrick Baudry, dont l’apport à cette équipe n’est pas négligeable, à tous niveaux, qui, au bout du suspense, alla arracher aux forceps un inestimable succès face à Maxim Shubin.
Puis, Jérémie Charvillat, pourtant mis à dure épreuve par Julien Cruche, très difficile à jouer, surnommé le mur de St Viance par ses adversaires du jour, apporta le dixième point.
Toujours à la belle, Nicolas Rapatel ramena une troisème victoire dans son escarcelle, en battant Eric Chambaret, réalisant ainsi un match parfait. Le grand Nico est de retour.
Et que dire du nouvel exploit réalisé par Rémi Laberthe, héroïque, opiniâtre, rageur et combatif, qui réalisa une merveille de match face à Paulo Marques, battu en trois sets, durant lesquels il ne parut pas en mesure de contrecarrer les plans de son jeune adversaire.
Vincent Gouriet paracheva le succès de son équipe en marquant le treizième point face à Guillaume Rapatel.
Les noirs et bleus pouvaient exulter après cette victoire extraordinaire, obtenue face à l’un des favoris de ce championnat, une équipe de St Viance méritante et talentueuse qui n’usurpe vraiment pas son statut de grand du Limousin.
Avec une telle performance et l’esprit d’équipe affiché, nul doute que le CCSF rentre également dans cette catégorie. Il ne reste qu’à le confirmer dans quinze jours face à St Yrieix la Perche, pour un nouveau choc qui s’annonce on ne peut plus excitant.


Commentaires  forum ferme

Logo de georges
mardi 21 septembre 2010 à 22h35 - par  georges

Un beau début d’année, félicitations à tous ! Mais voilà le problème : vous faites des matchs formidables, alors ... on attend que ça continue !!!

Georges

Logo de philippe
mardi 21 septembre 2010 à 17h56 - par  philippe

Que peut attendre de mieux un supporter,de tres beaux matchs et de ce fait un superbe resultat.Bravo a toute l equipe,cela promet une belle premiere phase avec a la cle une belle recompense.

Logo de Nico
lundi 20 septembre 2010 à 09h52 - par  Nico

Juste un petit message pour dire bravo à toute l’équipe.
La fin de saison dernière a été gâchée un peu par ma faute que ce soit au niveau de l’équipe 1 que du club...,
je compte bien ratrapper ce dérapage.

Ca faisait très lontemps que j’avais pas pris autant de plaisir à jouer au ping, et ceci grace à tous les coéquipiers et supporters.
Un très bon esprit a regné sur la rencontre : une grosse envie de gagner sans se prendre la tête.

Je n’en dit pas plus, je crois que le résultat de cette rencontre montre bien les ambitions que peut avoir le club.
Continuons comme ça, rencontre par rencontre, match par match, point par point sans se poser de question.

Peut etre rendez vous pour certains jeudi soir à felletin pour un petit entrainement.

A plus

Logo de jeremie
dimanche 19 septembre 2010 à 16h08 - par  jeremie

Bravo à toute l’équipe, une victoire collective avant tout.

Logo de Christophe
dimanche 19 septembre 2010 à 15h49 - par  Christophe

Bravo au CCSF1 . Ça me rappelle exactement le départ en R3 il y a deux ans avec la victoire sur Bourganeuf , le favori d’alors .

Le jeune Paul est au rendez-vous des pronostics : il doit être actuellement le plus fort joueur du Limousin , Avec Paulo Marquès , le plus sérieux de tous les joueurs de la R1 , St Viance a une paire redoutable . J’avoue qu’en discutant le matin , on n’osait espérer 10 points et en voilà 13 à l’arrivée !

La route est maintenant ouverte vers d’autres exploits : il faut se défaire des autres équipes du carré gagnant .

Et comme dirait Patrick : " Et encore Wang Tchao n’était pas là ! "

Brèves

26 mars 2011 - Les FPC à l’heure d’été

Depuis 1998 (l’année de naissance de (...)