Panazol relance le championnat.

mardi 23 novembre 2010
par  Mathieu
popularité : 54%

Le CCSF a enregistré sa toute première défaite de la saison à l’occasion de son déplacement à Panazol.
Une défaite par la plus petite des marges, mais qui relance la course à la première place synonyme de montée en N3.
Les paris sont plus que jamais ouverts.

Il est des salles qui semblent maudites. Celle de Panazol rentre dans cette catégorie.
Dans une belle rencontre de R1, beaucoup moins heurtée que celle de l’an passé, le CCSF semble être passé à côté de ce premier grand rendez-vous de la semaine.
Les felletinois n’attaquèrent pas la rencontre dans les meilleures conditions non plus, avec deux joueurs blessés à l’épaule, bien handicapés par la douleur.
Ainsi, après une quinzaine de jours au repos strict, Vincent Gouriet, sans entraînement, n’obtint le feu vert du chirurgien que le matin même du match quant à sa participation.
Pour ce qui concerne Jérémie Charvillat, en dépit de l’intervention d’un ostéopathe recommandé par le Stade Toulousain, l’amélioration sensible de son état ne lui permis pas pour autant de donner son rendement maximum, malgré une performance de tout premier plan.

Un début encourageant

Pourtant, le début de rencontre avait laissé entrevoir de l’espoir pour une équipe felletinoise qui se présentait toutefois dans sa composition type, bien qu’affaiblie.
En menant rapidement 3-1, on crut qu’il était possible de faire un coup. Las.
Handicapé par sa blessure Vincent Gouriet ne put défendre ses chances équitablement, s’inclinant lors de ses trois rencontres.
Rémi Laberthe, bien que contracté, eut son rendement habituel, en glanant deux points sur la rencontre.
Jérémie Charvillat est à créditer d’une belle performance d’ensemble avec les deux points ramenés héroïquement dans l’escarcelle de son équipe.
Patrick Baudry, égal à lui même, remporta ses trois rencontres sans coup férir.

Des doubles fébriles.

Julien Racaud et Nicolas Rapatel ne purent porter leur équipe plus haut non plus.
Mais il est une inquiétude plus notable à signaler dans les doubles.
Véritable point fort des felletinois les saisons précédentes, il semble qu’aujourd’hui les noirs et bleus fassent preuve d’une faiblesse récurrente en la matière. Cette analyse avait déjà était faite à l’occasion des dernières rencontres, même victorieuses.
Le collectif, et une bonne cohésion entre partenaires restent à recréer dans l’optique de la fin de cette première phase.
Les points arrachés en ces circonstances peuvent être déterminants dans le sort des rencontres, et il convient de ne pas gâcher ces précieuses munitions, car au final, le CCSF s’inclinesur le score de 11-09.

Un championnat complètement relancé.

Dès lors, en s’inclinant à Panazol, le CCSF se voit rattrapé par son adversaire du jour et l’équipe de Benynat qui se déplacera au Gymnase en fin de semaine.
Ce championnat, complètement fou n’est pas encore prêt à rendre son verdict avec trois équipes sur la même ligne à l’abord du sprint final, et deux confrontations directes à venir.
Mais nul n’a le droit à l’erreur, et il conviendra à chacun de se remobiliser rapidement pour la réception de Beynat dans une salle que l’on attend pleine à craquer.


Commentaires  forum ferme

mercredi 24 novembre 2010 à 21h35 - par  jeremie

Impeccable, je me vengerais à bugeat sur le tournoi de fin de stage alors, lol

Bon courage pour la suite et à bientôt

mercredi 24 novembre 2010 à 14h25 - par  jeremy

En effet ! Ca fait plaisir que les matchs soient plus serrés et dans une meilleure ambiance ! Ca fait deux belles rencontres encore en perspective avec pour vous la reception de beynat et pour nous un déplacement difficile mais avec un enjeu.
Bon courage a vous les felletinois.
Au fait je serai a Bugeat, j’ai eu la confirmation de mes vacances ;)
A plus !!

mercredi 24 novembre 2010 à 11h59 - par  jeremie

Salut topdemerde, en effet très bon match, enfin un match qui se finit pas à 16-4 ou 17-3 et c’est quand même bien mieux ainsi. Le match a été intense du début à la fin et dans une ambiance plus que correcte par rapport à l’an dernier. Malgré les blessures et la défaite, ça n’enlève en rien votre bon match. Le championnat n’est pas pour autant fini et le suspens reste intact.

Logo de Topdemerde
mardi 23 novembre 2010 à 20h56 - par  Topdemerde

Un match réalisé dans un bon état d’esprit. Une rencontre qui a basculé en notre faveur et une equipe de Felletin combattante avec ses deux nouvelles recrues à l’etat d’esprit et la sportivité exemplaire.
Bonne continuation à tous et au plaisir de se retrouver autour des tables.
Sur le "match des blessés" vous gagnez par 2 à 1 !

LJ

Brèves

26 mars 2011 - Les FPC à l’heure d’été

Depuis 1998 (l’année de naissance de (...)