Au pied de cette équipe rouge et noire , un beau palmarès nous contemple : le CCSF2 recevait St Junien1 .

dimanche 28 novembre 2010
par  Christophe
popularité : 49%

On avait un peu vite oublié ... ... que nous recevions l’une des formations qui a occupé le haut du pavé en Limousin durant de nombreuses années .

Respect pour André Decouty qui fut classé 16 il n’y a pas si longtemps et pour cette équipe toujours changeante . Respect pour une association de fortes personnalités , respectables et aux jeux atypiques .

Je recommande à ceux qui ont la mémoire courte d’aller passer un bon moment de lecture avec cet article de Mathieu de mars 2009 . À cette époque , le CCSF1 était tiré par une locomotive nommée Rémi Laberthe pour se maintenir en R1 à la force du poignet . On voit dèjà alors à St Junien cette association de jeux originaux : André Decouty qui gagne les matches avec sa lucidité tactique , Julien Léonard l’attaquant porte-plume à présent joueur de Panazol , Cédric Vauchamp avec son étrange jeu de contres foudroyants , l’inimitable Sylvain Morange qui joue si bien sur les contrastes : tops rotations alternés avec revers mous ...

Certes , vous me direz , l’étoile rouge et noire a pâli depuis et la défaite encaissée contre un CCSF1 beaucoup plus costaud en novembre 2009 a été l’un des coups qui a plongé SainJu dans le creux de la vague . Malgré les descentes en R2 puis en R3 , malgré le départ de quelques joueurs , l’état d’esprit à la fois rigolard et combatif est toujours là et l’équipe à Fifi peut être fière de sortir de cette rencontre avec un match nul .

Ce samedi 27 novembre 2010 , l’ASSJ était composé d’ André Decouty , toujours inoxydable et qui repartira avec quatre victoires ,Christophe Grand , Sylvain Morange , David Demery et Mathieu Brousse . Le CCSF2 présentait la formation type de cette première phase : Benoit Brissaud , Jean-Claude Charvillat , Philippe Lefaure , Patrick Laberthe et Christophe Bayet-Tordo .

Pour échapper aux pièges tendus par ces joueurs malins , il a fallu un Jean-Claude Charvillat auteur de deux belles victoires et qui aurait bien pu accrocher André pour la première fois à son tableau de chasse et un capitaine felletinois intraitable , auteur de deux belles victoires et notamment d’un 3/0 très sec face à Mathieu Labrousse en dernier match assurant le nul à son équipe . Les doubles ont eu leur importance et ont été gagné tous les deux , ce qui montre qu’une force collective était à l’œuvre ce samedi . Benoit s’est très bien tiré de l’exercice difficile du soliste en gagnant 2 matches sur 4 et Patrick emporte une belle victoire face à David Demery . Mais le cinquième protagoniste n’est plus celui qui alignait trois victoires le 14 mars 2009 en R1 et Christophe semblait avoir oublié comment remporter un match ... C’est tout à fait accessoire car le CCSF2 semble avoir revissé les boulons du collectif pour peut-être repartir bientôt avec une nouvelle composition ...

... Mais ça , ... ce sera pour de nouveaux épisodes que de futurs conteurs voudront bien nous rapporter .

9/9 c’est le maintien assuré

Notons qu’Oradour finit la phase avec une belle victoire sur Guéret3 et ira donc goûter aux joies de la R2 . Bravo à cette équipe jeune et sympa !


Commentaires  forum ferme

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

26 mars 2011 - Les FPC à l’heure d’été

Depuis 1998 (l’année de naissance de (...)