Des bombinettes qui font mouche

jeudi 30 décembre 2010
par  Christophe
popularité : 39%

Le site de l’Alouette est en maintenant en phase avec le niveau du club et propose d’intéressants débats déjà évoqués mais toujours d’actualité .

Allez lire et participer sur le site de l’Alouette qui prend une bonne tournure .

Vous aviez pu lire récemment sur ce site :

Les équipes de l’Alouette bloquées au portillon !

L’Alouette , si les règlements étaient différents pourrait se retrouver avec 3 équipes en R1 ! On peut être sûr que l’interdiction de cumuler plusieurs équipes en R1 va encore faire parler car , même si c’est déjà arrivé à d’autres clubs , ce sera dur à avaler pour les limougeauds . Premiers en R2 , présents en N3 et en R1 , l’Alouette domine le ping limousin .

Effectivement , le débat est à nouveau relancé par la bombinette n°2 publiée ce jeudi . Ce que l’on peut remarquer , c’est que l’autorisation pour un club de cumuler plusieurs équipes en élite caractérise les ligues isolées : Guyane , La Réunion , ...

Allez donner votre contribution à ce débat , il faudra vous connecter d’abord pour participer .

Pour revenir sur la bombinette n°1 , l’Alouette a permis à Pierre et Brice de faire quelques belles sorties , je pense que les six points à battre seront un beau défit pour Panazol durant cette deuxième phase . Sinon tout le monde est d’accord sur la constatation de la marche un peu haute qui est à gravir pour évoluer à ce niveau , rappelez-vous ce que l’on écrivait ici il n’y a pas si longtemps :

En tant que joueur creusois de D1 : j’observe un niveau de 800 pts de moyenne en départementale ,

Une moyenne de 1100 pts en R3 , de 1250 pts en R2 : ce qui donne un réservoir de forts joueurs quasiment vide .

En R1 , on peut dire que les meilleures équipes montrent une moyenne de 1600 pts . Il y a donc un monde entre la R1 et le reste du championnat régional . Avec une exception de marque : l’Alouette pourrait semble-t-il maintenir une 2ème équipe en R1 .

Maintenant , levons les yeux très haut et regardons la N3 : avec une équipe à 1900 pts de moyenne , on ne se maintient pas . Il faut 2000 pts de moyenne pour pouvoir y compter ! Le chemin est donc encore long pour qu’on voie une équipe du Limousin se maintenir en nationale .

Quand on observe le top50 régional , on voit qu’en rassemblant les 6 meilleurs joueurs du Limousin , on y est pas .

Si on ajoutait 400 points à chaque joueur de Pana , d’Alouette ou de Beynat , on aurait une équipe qui se maintient en N3 . Dur ,dur ....

Remarquons tout de même que cette année , le niveau régional a légèrement monté et que les moyennes que je donnais pour la R3 et la R2 sont un peu sous-évaluées à présent .

Maintenant plaçons-nous dans les autres ligues : en Aquitaine les deux plus faibles de la prénat battraient n’importe quelle équipe du Limousin ! Pour cette ligue , il n’y a aucun intérêt à voir arriver une équipe aussi faiblarde assortie de déplacement longs et périlleux l’hiver !

Les 2 derniers en Aquitaine !

Dans ce débat tout le monde cite souvent la ligue Poitou-Charente , il est vrai que les deux équipes qui descendent de prénat , Cognac et Gond Pontouvre ont présenté à ce niveau là des équipes qui ressemblent à la R1 limousine . Il serait possible de compléter les deux poules de prénat par deux équipes du Limousin .Seraient-ils décidés à aller jusqu’à Beynat, à Allassac ou à Felletin pour nous faire plaisir ?

Chacun voit midi à sa porte et si Paul Verdier va aimer aller batailler dans le sud-ouest depuis Allassac , Depuis Felletin , c’est la ligue d’Auvergne qui nous regarde . Les creusois vont à Montluçon ou à Clermont-Ferrand pour faire leur courses , pourquoi ne pas y aller jouer au ping ? L’idée sera moins populaire à St junien ou à Bellac mais pourtant cette ligue touche à la fois la Creuse et la Corrèze . Jouant à Aurillac , on va facilement faire un tournoi à Tulle . En plus le niveau de prénat d’Auvergne est tout à fait accueillant pour les équipes du Limousin qui s’y situeraient en milieu de tableau ....

... Alors prêts à franchir les cols auvergnats ?


Alouette Limoges - rubrique bombinettes

Brèves

26 mars 2011 - Les FPC à l’heure d’été

Depuis 1998 (l’année de naissance de (...)