L’EXPLOIT : Le CCSF renversant !

samedi 12 janvier 2008
par  Mathieu
popularité : 45%

Dans une rencontre qui s’annonçait très compliquée pour les felletinois, les noirs et bleus ont su tirer leur épingle du jeu et sortir du traquenard bourganiaud, pour réaliser un authentique exploit en s’imposant par la plus petite des marges à l’issue d’une rencontre haletante.

Ne boudons pas notre plaisir, c’est un véritable exploit qu’ont réalisé les pongistes du CCSF en s’imposant à Bourganeuf au sortir d’un match de grande qualité, au bout d’un scénario improbable, hitchockien comme diraient certains.
Le match s’annonçait difficile entre une équipe felletinoise juste promue de départementale, sans repère à ce niveau de la compétition, et une équipe bourganiaude fraîchement reléguée de Régionale 2, et favorite pour la remontée immédiate. Les noirs et bleus n’avaient rien à perdre, mais avaient à coeur d’offrir une prestation honorable face à l’équipe fanion du TSCB qui était venue s’imposer en match amical au Gymnase, en début de saison.
Les joueurs du CCSF ont fait beaucoup mieux que ça.
Du côté felletinois, on notait plusieurs retours pour cette rencontre, notamment, celui de Jean Claude Charvillat, qui sortait de près de six mois de convalescence consécutivement à des problèmes d’épaule, mais également celui de Vincent Gouriet, Marc Dejammet entre autres.
Coté Bourganeuf, une seule absence notable, celle de François Masquelier, souffrant. Pour le reste, l’équipe type annoncée, composée des jeunes Rémy Laberthe, Andy Charrier, Rémy Lozach, encadrés par Benoît Brissaud, et l’expérimenté Patrick Laberthe.
Le début de rencontre était terrible pour les felletinois, contractés, largement dominés par des bourganiauds sur-motivés et très appliqués ; ainsi, d’entrée de jeu, Vincent Gouriet s’inclinait face à Andy Charrier, pendant que Mathieu Charvillat était dominé par Benoît Brissaud à la belle.
Le pire était à venir puisque dans la foulée, Marc Dejammet subissait la loi du jeune Rémy Lozach, et Christophe Bayet-Tordo s’inclinait contre un Rémy Laberthe déchaîné.
Jean Claude Charvillat réduisait le score contre Patrick Laberthe à l’issue d’un match à suspense. Mais les bourganiauds reprenaient leurs aises lorsque Rémy Laberthe s’imposa devant Vincent Gouriet.
A 5-1, les affaires étaient très mal engagées pour les joueurs du CCSF sonnés par cette entrée en matière catastrophique.
L’espoir revînt lorsqu’à l’issue d’un double parfaitement maîtrisé, Marc Dejammet et Mathieu Charvillat s’imposant facilement devant la paire Brissaud-Lozach. Mais le déclic vînt juste après, au cours de la rencontre mettant face à face Andy Charrier et Jean Claude Charvillat. Ce dernier, au sortir d’une rencontre héroïque, durant laquelle il montra une grande pugnacité et beaucoup de maîtrise, écoeura son adversaire, l’étouffant dans un jeu défensif inextricable.
A 5-3, tout redevenait possible, et les noirs et bleus montrèrent beaucoup plus de solidarité entre eux, s’encourageant bruyamment. Christophe Bayet-Tordo et Mathieu Charvillat, ramenèrent dès lors les deux équipes à égalité face à Patrick Laberthe et Rémy Lozach.
Rémy Laberthe redonna l’avantage à son équipe en battant Jean Claude Charvillat.
Avantage de courte durée, puisque tout de suite annulé par Vincent Gouriet qui vînt à bout de Patrick Laberthe.
C’est alors que dans un match de toute beauté, durant lequel chacun des deux joueurs su élever son niveau de jeu, Marc Dejammet, rageur et combatif qui menait deux sets à zéro, s’imposa à la belle face à Benoît Brissaud.
Pour la première fois, le CCSF prenait l’avantage au score, et ne pouvait plus au pire que faire match nul. Mais c’était sans compter avec Christophe Bayet-Tordo, qui en battant le jeune Andy Charrier, s’en allait apporter le point décisif à son équipe, lui offrant dès lors une victoire aussi suprenante qu’inespérée.
Les joueurs felletinois pouvaient se congratuler et tomber dans les bras les uns des autres, car pour des débuts en Régionale 3 et qui plus est face à l’équipe donnée favorite, on peut dire qu’ils sont réussis.
Pour autant, le début de rencontre demeure une leçon à retenir. Espérons que ce soit le cas dans 15 jours pour la réception de BATT.


Commentaires  forum ferme

mardi 15 janvier 2008 à 12h40 - par  Mathieu.

Superbe en effet. Ce fut un moment émouvant que ce retournement de situation, que l’implication de chacun. Au delà de la victoire, ce que je retiens de ce match, c’est le fait que nous avons offert le visage d’une vraie équipe, soudée et combative, sachant faire front.Merci et bravo à tous.

lundi 14 janvier 2008 à 15h30

Superbe match à Bourganeuf, pour ma part je n’ai guerre était convaincant, 1 match sur 3, pas terrible, mais ce qui compte c’est le résultat finale, encore bravo a mes coéquipiés qui ont eû un moral d’acier, il va falloir aborder les matchs différamment maintenant car nos premiers matchs ont été catastrophiques a + vincent

Logo de Georges
lundi 14 janvier 2008 à 09h30 - par  Georges

SUPERBE !!! Eh ben les gars,connaissant les joueurs, ça a dû être une partie haletante à suivre. La combatitivité bien connue et un bel esprit d’équipe ont réussi un véritable exploit. Continuez sur cette lancée, c’est tout le mal qu’on vous souhaite !

Georges

Logo de Christophe
samedi 12 janvier 2008 à 23h05 - par  Christophe

C’est tout simplement un beau match d’équipe

Tout d’abord des touristes qui se prennent une douche froide 5 à 0 .Et un miraculeux redressement tous ensemble ou tout le monde a décidé de redresser la barre après des débuts trop naifs .
Nous n’avons fait qu’un tout au long du match , ce qui nous a rendu très forts .
Faut continuer comme ça .Il ne faudra pas oublier la claque terrible prise durant la première heure passée à Bourganeuf pour aborder les matches calés dans les starting-blocks .

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

25 mai 2009 - Emmanuel Lebesson CHAMPION DE FRANCE !

On l’aime bien cette nouvelle vague (...)