Le CCSF s’affirme.

samedi 26 janvier 2008
par  Mathieu
popularité : 49%

A la suite d’un match très bien maîtrisé, les felletinois signent leur seconde victoire en autant de rencontres, mais avec la manière cette fois.

La leçon de la première rencontre disputée à Bourganeuf a été bien retenue par les joueurs du CCSF qui n’ont pas attendu d’être menés 5-0 pour se réveiller. La rencontre Vincent/Patrick.
Sous l'oeil connaisseur de Georges Prudent .

La sympathique équipe de BATT
Opposés à l’équipe fanion de Beynat Aubazine, conduite par les expérimentés Gaston Duquesnoy et Patrick Blavignat, victorieuse de La Souterraine, les noirs et bleus ont livré une prestation beaucoup plus complète. Les deux équipes avant la rencontre
Concentrés, biens en rythme et actifs les pongistes felletinois sont rentrés dans la rencontre tambour battant.
Dans une configuration analogue à celle du match d’ouverture, c’est d’abord Vincent Gouriet qui ne laissait aucune chance à Anthony Saule dans un match néanmoins spectaculaire. Dans la foulée Mathieu Charvillat s’imposait à son tour contre Alain Bordas.
Rassurés par ce bon départ, les joueurs du CCSF continuèrent à jouer libérés tout en restant concentrés. Patrick contre Jean-Claude :Terrible tension dans le match de deux compétiteurs aux nerfs d'acier
Christophe Bayet-Tordo, avec toute la malice qu’on lui connait disposa de Patrick Blavignat en trois sets, à l’instar du bouillant Marc Dejammet face à Jérémy Bordas.
Vincent Gouriet marqua le cinquième point de son équipe au sortir d’un match difficilement négocié face à Patrick Blavignat, plus anguille que jamais, qui à force de variété tactique parvint à faire douter notre Vincent qui menait pourtant deux sets à zéro avant de se faire remonter, mais qui finit toutefois par s’imposer à la belle.
Gaston Duquesnoy s’inclinait ensuite face à Christophe Bayet-Tordo.
En double, la paire Dejammet-Charvillat qui avait si joliment fait parler la poudre à Bourganeuf s’imposa cette fois-ci avec beaucoup plus de difficultés face à la famille Bordas qui gagna un set.
Jean-Claude Charvillat, dans la continuité de ses bonnes performances actuelles remporta un duel de vieux renards devant Gaston Duquesnoy pendant que Marc Dejammet s’imposait face à Alain Bordas.
La victoire était acquise mais les felletinois, appliqués, ne tombaient pas dans la facilité et ne faisaient preuve d’aucun relachement.
Ainsi, pendant que Mathieu Charvillat battait Jérémy Bordas, un jeune au revers étonnant, Vincent Gouriet, à l’issue d’un beau duel remporté à la belle, triomphait de Gaston Duquesnoy, dont on n’aurait vraiment pas dit qu’il va sur ses 62 printemps, tant sa fougue força respect et admiration.
La dernière victoire fut l’oeuvre de Christophe Bayet-Tordo, qui a pris la bonne habitude de clore les rencontres par une victoire, celle-ci face à Anthony Saule. Une ambiance au top (spin ) chez Zouzou pour fêter la victoire

Au final, les felletinois s’imposent sur le score sans appel, mais néanmoins sévère de 14-0, et prouvent ainsi que leur place à ce niveau de la compétiton n’est pas usurpée.
Les deux équipes terminèrent la soirée joyeusement dans une atmosphère sympathique en allant festoyer chez ZOUZOU, l’occasion d’échanger dans le bonne humeur quelques anecdotes pongistiques ; celles dont nos anciens ont le secret.
Prochaine rencontre pour le CCSF, le 09 Février, toujours à domicile, contre les AEL Guéret 3.


Commentaires  forum ferme

lundi 28 janvier 2008 à 13h23 - par  nico

Salut à tous ! grand bravo, je pensais que vous alliez gagnier, mais je ne pensais pas que vous gagnerez 14 à 0. La photo de la salle dans cette disposition me plaît bien, il faudrait que j’essai d’y jouer d’ici qqs temps. l’équipe 2 a super bien jouer également, faire 11 à 7 sur un grand club comme bourganeuf (je sais de quoi je parle...) c’est vraiment bien, félicitation à clément pour avoir battu fabrice charrier, je pense qu’il va faloir que tu t’entraîne encore plus, car je reste persuadé que tu peux encore beaucoup progrésser.
Les mots de P. Blavignat sont très juste pour décrire le potentiel du club, jusque là vous étiez dans l’anonymat, maintenant le limousin entier vous connaît.
Nous on a eu chaud sur Niort, on jouer à 5. Encore une fois on a eu à faire à un grand nico qui n’a plus aucune motivation et qui fait seulement un point sur un 40 et deux belles contre à 40 et 60. Ca y est je suis 40.

Petit message pour mathieu et vincent, je viensrais peut être pour jouer sur St-laurent en UFOLEP.

@+ nico

dimanche 27 janvier 2008 à 19h09 - par  Mathieu.

Merci beaucoup pour cet hommage qui vient en récompense à tout le travail réalisé par chacun des membres du club. Car chacun, à sa manière, apporte sa pierre à l’édifice, sa part de bonheur.
Merci pour votre sportivité, pour cet agréable moment passé en votre compagnie.

Bonne route à Beynat, et merci encore.

dimanche 27 janvier 2008 à 16h17 - par  Patrick BLAVIGNAT

Je confirme comme joueur et président du BATT qu’il n’y avait pas photo ce samedi 27 janvier à Felletin et cette équipe là, a les moyens de monter.

Bien sûr on aurait pu accrocher 1 point ou 2 pour ne pas rentrer en Corrèze "à vide", mais voilà la motivation et les picots-longs made in creuse nous sont restés en travers du gosier !

A propos de gosier merci au club pour leur accueil, leur faire-play et le repas de fin de match très sympa.

Ce club a de l’avenir en FFTT et toute sa place j’en suis sûr dans le concert des clubs limousins : vive la Creuse et bon vent, ça fait plaisir de rencontrer des jeunes ou moins jeunes qui respirent à ce point le Ping et font du bien au développement de notre sport sur l’ensemble de nos territoires.

Logo de Christophe
dimanche 27 janvier 2008 à 13h51 - par  Christophe

Je vous signale que notre ami Nico a du s’arracher un petit peu avec ses coéquipiers car Royan Sulp Ch 1 a gagné contre Niort .

Nico , si tu nous lis , bravo !

Un petit stage en Creuse t’a remis en forme , on dirait .

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

25 mai 2009 - Emmanuel Lebesson CHAMPION DE FRANCE !

On l’aime bien cette nouvelle vague (...)